Groupe motopropulseur - moteur à combustion

Les blocs moteurs qui sortent de la fonderie constituent la base du moteur à combustion. Ces blocs sont ensuite associés à un grand nombre de pièces pour former des groupes d'entraînement modernes et efficaces.

Les étapes de travail et de processus sont donc très variées. Le traitement des blocs moteurs dans les centres d'usinage doit répondre de manière constante et permanente à des normes de qualité élevées. Les pièces doivent être assemblées de façon précise et adaptée au type de moteur concerné. Les contrôles liés aux processus permettent d'assurer la traçabilité des moteurs fabriqués.

Des capteurs sont ici indispensables pour garantir l'efficacité des processus et le respect des exigences de qualité. Les domaines d'application typiques de nos appareils sont les contrôles de conformité, la détection d'objets, la lecture de codes et l'identification, ainsi que les utilisations pour la sécurité du travail et des machines.

 

1 Contrôle de la présence d'outils

Condition :

Les centres d'usinage doivent fonctionner automatiquement et avec un haut niveau de charge. Pour éviter les temps d'arrêt, la présence des outils pendant le changement d'outil doit être contrôlée.

Solution :

Notre gamme d'interrupteurs inductifs comprend des modèles cubiques et cylindriques avec des distances de détection allant jusqu'à 40 mm. Lorsque l'espace est limité, les modules miniatures IS 204 et IS 205 sont utilisés. Les versions robustes entièrement métalliques conviennent, par exemple, aux environnements contenant des lubrifiants agressifs.


2 Contrôle de la rupture d'outil

Condition :

Une rupture d'outil non détectée entraîne rapidement des pertes de qualité ou des pièces défectueuses sur les machines. Par conséquent, l'état de l'outil doit être contrôlé sans interrompre le processus.

Solution :

Les capteurs optiques de contrôle de la rupture de foret BKL 706 ont été spécialement développés pour le contrôle des forets et des fraises. La sortie d'avertissement pour l'affichage de l'encrassement et le raccordement pneumatique pour maintenir l'optique propre assurent un fonctionnement fiable. Un système de fixation et d'alignement est intégré dans le boîtier métallique.


3 Surveillance visuelle de zones non visibles

Condition :

La salle des machines doit être surveillée visuellement. Cela s'applique également aux zones qui ne sont pas visibles de l'extérieur. En raison des conditions ambiantes particulières, une caméra industrielle avec un indice de protection élevé est nécessaire.

Solution :

La caméra couleur LCAM 408i est optimisée pour une utilisation dans des environnements industriels difficiles. La résolution d'image de 5 mégapixels et l'interface Gigabit Ethernet assurent une grande qualité d'image et une transmission rapide des images en direct. Le boîtier métallique d'indice de protection IP 67 et les variantes avec raccord à air comprimé garantissent un fonctionnement fiable.


4 Sécurisation des postes dangereux de la machine-outil

Condition :

L'ouverture des portes de protection génère un poste dangereux qui doit être sécurisé. Idéalement, le dispositif de protection optique peut être intégré de manière simple et peu encombrante dans la machine.

Solution :

Les barrières immatérielles de sécurité MLC 520--S ont une forme particulièrement mince. Grâce à la sélection de longueur fine avec quadrillage de 30 mm et à la conception sans zone morte, les appareils peuvent être parfaitement intégrés dans la structure de la machine.


5 Lecture de codes pour la traçabilité

Condition :

La traçabilité des étapes du processus est également importante dans les installations en chaîne. Le code marqué directement au laser sur le bloc moteur doit être lu et enregistré avant chaque étape d'usinage.

Solution :

Les lecteurs de codes 2D DCR 200i décodent les codes marqués directement au laser (DPM). Ils combinent une forme compacte avec une grande portée de lecture et une profondeur de champ élevée, ce qui facilite leur intégration. Ils disposent d'interfaces pour l'intégration aux bus de terrain et d'outils de configuration simples pour une mise en service rapide.


6 Commande de transport de la voie de convoyage

Condition :

Les moteurs ne doivent être amenés aux centres d'usinage et aux postes de travail que lorsque ces derniers sont libres. Pour une commande appropriée de la voie de convoyage, la présence de la marchandise transportée doit être contrôlée à des emplacements définis.

Solution :

Les reflex sur réflecteur de la série 15 constituent une solution simple et économique. Ils offrent une grande disponibilité des installations grâce à des réserves de fonctionnement élevées et ils sont faciles à régler. De nombreux accessoires de montage et des réflecteurs adaptés simplifient l'installation.


7 Lecture de codes pour la traçabilité

Condition :

De nombreux composants doivent être assemblés avant qu'un moteur à combustion ne soit complet. Pour la traçabilité des pièces concernées, les codes DPM (Direct Part Mark) doivent être détectés à chaque étape du processus. La lecture des codes doit s'effectuer de manière rapide et fiable, même sur des surfaces présentant des résidus huileux.

Solution :

Les scanners portatifs robustes IT 1920i et HS 66x8 décodent les codes 2D DPM et résistent aux chocs ou aux chutes sur le sol. Ils s'intègrent facilement au sein du concept de commande correspondant grâce aux interfaces USB et RS 232 intégrées ou, pour les interfaces usuelles de bus de terrain / Ethernet, grâce à l'unité modulaire de branchement MA 200i.


8 Détection de type et contrôle de globalité

Condition :

Étant donné que différentes variantes de moteurs sont souvent produites sur une même ligne de moteurs, une détection de type est nécessaire, par exemple sur la base du nombre d'alésages de cylindres. Souvent, il faut également contrôler la globalité des particularités d'usinage, par exemple les trous de perçage.

Solution :

Les caméras intelligentes LSIS 400i peuvent être paramétrées facilement. L'analyse BLOB et l'outil de mesure sont utilisés seuls ou en combinaison pour contrôler la globalité des blocs et détecter les différentes variantes. Les appareils disposent d'un éclairage intégré ainsi que d'interfaces Ethernet, RS 232 et d'E/S.


9 Sécurisation de l'accès aux installations en chaîne

Condition :

Lors de l'assemblage des moteurs, les centres d'usinage automatiques et les postes de travail manuels sont souvent enchaînés entre eux par un système de convoyage. L'accès aux entrées et sorties des centres d'usinage doit être sécurisé.

Solution :

Les barrages immatériels multifaisceaux de sécurité de la série MLD 500 protègent l'accès aux voies de convoyage. Les variantes avec fonction d'inhibition intégrée simplifient le montage. La configuration des appareils s'effectue directement via l'affectation des broches, sans ordinateur. En option, le témoin lumineux multicolore intégré indique le statut de l'appareil et les demandes de remise à zéro.


10 Lecture de codes sur le support de transport

Condition :

Les moteurs finis sont acheminés sur des supports de transport pour le montage dans la chaîne cinématique ou livrés à différentes usines. Le code à barres sur les supports de transport doit être lu. Il est associé au moteur dans la base de données, de sorte que la livraison et l'utilisation ultérieure peuvent faire l'objet d'un traçage univoque.

Solution :

Les lecteurs de codes à barres BCL 300i fonctionnent avec une portée de lecture de 700 mm. La série modulaire comprend des scanners monotrame et multitrame, des variantes avec miroir pivotant, des raccords à vis M12 ou PG, ainsi que des interfaces Industrial Ethernet et de bus de terrain. La série BCL 500i est adaptée à des portées supérieures et offre des configurations similaires.