Applications Safety

Sécurisation des postes dangereux

Sécurisation des postes dangereux

Condition :

Le poste dangereux d'une machine ou d'une installation doit être protégé par un équipement de protection électro-sensible. La distance nécessaire entre l'équipement de protection et le poste dangereux doit être la plus courte possible.

 

Solution :

Les barrières immatérielles de sécurité de la série MLC offrent une détection sûre des doigts et des mains avec différentes résolutions de 14 à 40 mm. Cela signifie que de faibles distances de sécurité peuvent être mises en œuvre entre le capteur de sécurité et le poste dangereux.

Sécurisation des postes dangereux avec protection contre l'accès par le bas ou le passage des pieds

Condition :

L'accès au poste dangereux doit être protégé par une barrière immatérielle de sécurité. S'il est possible de passer sous ou derrière ce capteur, une barrière immatérielle de sécurité supplémentaire est nécessaire pour détecter ces situations.

 

Solution :

Les barrières immatérielles de sécurité cascadables MLC 520 et MLC 520-S permettent l'enchaînement de jusqu'à 3 segments. Celles-ci sont intégrées à la commande via un raccordement commun. L'installation est ainsi simple et économique.

Sécurisation des postes dangereux avec objets autorisés dans le champ de protection

Condition :

Lors de la sécurisation du poste dangereux, toute intervention dans le champ de protection doit être détectée. Toutefois, des pièces de machine et des pièces à usiner fixes ou mobiles doivent être autorisées dans le champ de protection et ne doivent pas entraîner de coupure.

 

Solution :

Les barrières immatérielles de sécurité MLC 530 disposent des fonctions de blanking fixe, de blanking flottant et de résolution réduite. La configuration de ces fonctions permet d'autoriser la présence et le mouvement de certains objets dans le champ de protection.

Sécurisation des pieds près de rayonnages coulissants

Condition :

Pendant le mouvement du rayonnage coulissant, il faut surveiller l'absence de pieds dans les zones de mouvement. Si plusieurs rangées de rayonnages sont installées les unes derrière les autres, les signaux des capteurs des rangées ne doivent pas s'influencer mutuellement.

 

Solution :

Les barrages immatériels monofaisceau de sécurité SLS 46C surveillent l'espace des pieds sur une longueur pouvant atteindre 70 m. Ils sont disponibles en variante de type 4 et en variante de type 2 particulièrement facile à aligner. L'utilisation de modèles à lumière rouge et infrarouge permet d'éviter les interférences mutuelles entre les rangées de rayonnages.

Sécurisation des ouvertures étroites

Condition :

Si un mouvement dangereux est accessible par une ouverture étroite, celle-ci doit être protégée contre tout accès.

 

Solution :

Pour les ouvertures étroites, on utilise des barrages immatériels monofaisceau de sécurité SLS 46C. Ils sont disponibles en variantes de type 2 et de type 4 et peuvent être intégrés facilement au moyen de prises ou de câbles.

Sécurisation d'accès

Sécurisation d'accès

Condition :

L'accès à une zone dangereuse sur une machine ou une installation doit être sécurisé. Des capteurs photoélectriques de sécurité doivent être utilisés afin de faciliter l'alimentation et l'évacuation du matériel.

 

Solution :

Les barrages immatériels multifaisceaux de sécurité MLD 300/500 offrent des solutions économiques pour la sécurisation d'accès. Les variantes à transceiver avec une portée allant jusqu'à 8 m sont particulièrement simples à installer. Des variantes émetteur/récepteur avec une portée allant jusqu'à 70 m sont disponibles pour les sécurisations de zones étendues.

Sécurisation d'accès multilatérale

Condition :

Pendant le fonctionnement de la machine, l'accès à la zone de travail doit être sécurisé. Pour l'alimentation et l'évacuation du matériel, la machine doit être facilement accessible depuis plusieurs côtés.

 

Solution :

Les barrages immatériels multifaisceaux de sécurité MLD 300/500 associés aux colonnes à miroirs UMC protègent l'accès à la machine sur plusieurs côtés et sur des distances allant jusqu'à 70 m. L'installation est simple et rapide grâce à l'aide à l'alignement laser intégrée.

Sécurisation d'accès par capteurs en dehors de la zone de travail

Condition :

L'accès des personnes et des véhicules aux zones dangereuses doit être surveillé par des capteurs de sécurité. En même temps, les capteurs ne doivent pas interférer avec les possibilités de mouvement dans la zone de travail.

 

Solution :

Le scanner laser de sécurité RSL 400 est installé au-dessus de la zone d'accès et le champ de protection est aligné verticalement. Ainsi, la zone de travail n'est pas restreinte. Grâce à deux fonctions de sécurité parallèles, un RSL 400 peut également surveiller deux stations simultanément et indépendamment l'une de l'autre.

Sécurisation d'accès sur les voies de convoyage avec fonction d'inhibition

Condition :

La sécurisation d'accès sur les voies de convoyage doit empêcher les personnes d'entrer dans la zone dangereuse tout en permettant le passage de la marchandise transportée.

 

Solution :

Pour le passage de la marchandise transportée, la fonction d'inhibition court-circuite le capteur de sécurité de manière contrôlée. Cette fonction est déjà intégrée dans les barrages immatériels multifaisceaux de sécurité MLD 300/500 et les barrières immatérielles de sécurité MLC 500. Le contrôle externe de l'inhibition est assuré par l'interface d'inhibition MSI-MD-FB et la commande de sécurité MSI 400.

Sécurisation d'accès sur les voies de convoyage avec Smart Process Gating

Condition :

La sécurisation d'accès sur les voies de convoyage doit empêcher les personnes d'entrer dans la zone dangereuse tout en permettant le passage de la marchandise transportée.

 

Solution :

Pour le Smart Process Gating, le capteur de sécurité est court-circuité en conjonction avec un signal de commande provenant de l'API. La fonction est incluse dans la barrière immatérielle de sécurité MLC 530 SPG. Des capteurs d'inhibition supplémentaires ne sont pas nécessaires et, grâce au SPG, les installations peuvent être conçues pour être particulièrement peu encombrantes.

Sécurisation de zones

Sécurisation de zones dangereuses

Condition :

La zone de travail dangereuse de la machine doit être protégée contre l'accès et la présence de personnes. Le contour de la zone surveillée doit être adapté au contour de la machine.

 

Solution :

Les scanners laser de sécurité RSL 400 utilisent des champs de protection configurables pour la surveillance de zones. Grâce à la portée de 8,25 m et à la zone de balayage de 270°, même les grandes surfaces peuvent être sécurisées avec un seul appareil.

Protection contre le redémarrage et surveillance de zones non visibles

Condition :

Pour prévenir un danger, le processus ne doit pas pouvoir redémarrer avant d'être sûr qu'aucune personne ne se trouve dans la zone de travail ni dans la zone non visible.

 

Solution :

Le scanner laser de sécurité RSL 400 surveille la présence de personnes avec un champ de protection configurable. Le système radar de sécurité 3D LBK est utilisé dans des conditions ambiantes difficiles et autorise la présence d'objets statiques dans la zone surveillée.

Sécurisation de zones dangereuses dans des environnements difficiles

Condition :

La zone de travail dangereuse de la machine doit être protégée contre l'accès et la présence de personnes. La sécurité de fonctionnement et la disponibilité élevée doivent également être assurées dans des conditions ambiantes difficiles, par exemple en présence de saleté, d'étincelles de soudage, de sciure ou d'humidité.

 

Solution :

Le système radar de sécurité 3D LBK détecte les mouvements dans la zone surveillée et fonctionne de manière fiable même dans des conditions ambiantes difficiles. La technologie radar autorise en outre la présence d'objets statiques dans la zone surveillée.

Sécurisation et navigation des systèmes de transport sans conducteur (AGV)

Condition :

La trajectoire de l'AGV doit être sécurisée au moyen de capteurs de sécurité. Les champs de protection doivent être adaptés de manière flexible à la situation de conduite et de chargement. Si le principe de la navigation naturelle est utilisé, l'appareil doit fournir en même temps les données de mesure pour le logiciel de navigation.

 

Solution :

Le scanner laser de sécurité RSL 400 allie les techniques de sécurité et une sortie des valeurs mesurées de qualité dans un seul appareil. Il dispose d'une zone de balayage de 270° et de 100 paires de champs commutables. L'AGV est ainsi sécurisé de manière optimale grâce à 2 scanners. Les données de mesure présentent une résolution angulaire élevée de 0,1° et une faible erreur de mesure.

Sécurisation de protecteurs

Surveillance des portes et clapets

Condition :

Des protecteurs mobiles tels que des portes et des clapets protègent l'opérateur des dangers. L'état de fermeture de ces protecteurs doit être surveillé.

 

Solution :

Avec leurs boîtiers robustes et leurs diverses possibilités d'installation, les interrupteurs de sécurité de la série S20/200 permettent une utilisation universelle. Les interrupteurs sans contact à codage magnétique de la série MC sont employés en particulier dans les environnements difficiles, sales ou humides.

Surveillance des portes et clapets, avec une protection élevée contre la manipulation

Condition :

L'état de fermeture des protecteurs tels que des portes ou des clapets doit être surveillé. Selon la norme EN ISO 14119, des mesures de protection contre la manipulation doivent également être prévues. Si les conditions de construction ne le permettent pas, le capteur doit disposer d'un niveau de protection élevé contre la manipulation.

 

Solution :

Grâce au codage RFID, les transpondeurs de sécurité sans contact RD 800 offrent le plus haut niveau de protection contre les manipulations. Avec leurs sorties OSSD, ils sont également faciles à intégrer dans le circuit de sécurité.

Surveillance des portes et clapets, avec interverrouillage en cas de temps d'arrêt longs

Condition :

Les zones à mouvements dangereux peuvent être accessibles par des portes de protection à des fins de maintenance. Si le mouvement ne s'arrête pas immédiatement après l'ouverture de la porte, celle-ci doit être sécurisée par un interrupteur de sécurité avec interverrouillage.

 

Solution :

Les interrupteurs de sécurité robustes avec interverrouillage de la série L maintiennent les portes de protection fermement verrouillées jusqu'à ce que l'accès soit libéré par un signal électrique. La série comprend des modèles standard, des appareils avec éléments de commande intégrés ainsi que des appareils avec organes de commande à codage RFID.

Surveillance des portes et clapets, avec interverrouillage pour la protection du processus

Condition :

Lors de l'ouverture des portes ou des clapets, le processus ne peut s'arrêter qu'à des points définis afin d'éviter le rebut ou les travaux de maintenance lors du redémarrage. Les portes ou les clapets ne doivent être déverrouillés que lorsque ces points sont atteints.

 

Solution :

Les interrupteurs de sécurité avec interverrouillage de la série L maintiennent les portes de protection verrouillées jusqu'à ce qu'elles soient déverrouillées par un signal électrique provenant de la commande du processus.

Surveillance fiable des positions finales

Condition :

En vue d'une coupure à la fin de l'opération de sciage ou pour des travaux de maintenance, il faut surveiller l'arrivée en position finale de la lame de la scie.

 

Solution :

L'interrupteur de position S300 surveille l'arrivée en position finale. Des variantes avec poussoirs et différents organes de commande permettent une utilisation universelle de l'appareil. Grâce à ses contacts NF forcés, le S300 peut également être intégré directement dans le circuit de sécurité.

Déclenchement d'un arrêt d'urgence

Condition :

Les machines et installations à mouvements dangereux doivent être équipées d'un dispositif d'arrêt d'urgence. Ce dernier peut être actionné manuellement en cas de danger.

 

Solution :

Le bouton d'arrêt d'urgence ESB 200 est utilisé lorsqu'un envoi de commande d'arrêt local est judicieux. L'interrupteur d'arrêt d'urgence à câble ERS 200 est employé dans les zones dangereuses étendues.

Analyse de capteurs de sécurité par des composants de commande de sécurité

Analyse de capteurs de sécurité individuels

Condition :

Pour une exécution correcte de la fonction de sécurité, les capteurs de sécurité doivent être intégrés dans le circuit de la machine par le biais de composants de commande de sécurité, conformément aux exigences de la norme EN ISO 13849-1.

 

Solution :

Grâce aux relais de sécurité MSI fiables, les capteurs de sécurité individuels peuvent être intégrés rapidement et facilement dans le circuit de sécurité des machines et des installations. Selon le modèle, les relais sont adaptés à des applications spécifiques ou permettent une utilisation universelle.

Analyse de plusieurs capteurs de sécurité avec fonctions de sécurité configurables

Condition :

Plusieurs capteurs de sécurité doivent être intégrés au sein de commandes de machines ou d'installations. Il convient également de configurer des fonctions telles qu'une temporisation pour la libération d'un interverrouillage ou des liaisons de signaux.

 

Solution :

La commande de sécurité extensible MSI 400 dispose déjà de 24 entrées/sorties de sécurité dans le module de base, ainsi que d'une interface Ethernet avec protocoles Industrial Ethernet. La configuration est réalisée de manière simple et rapide grâce au logiciel de configuration sans licence MSI.designer.

Contrôle sûr de mouvements (Safe Motion)

Condition :

Afin de protéger les travailleurs lors des opérations de maintenance et de réglage, les mouvements dangereux des machines doivent faire l'objet d'un contrôle sûr. Pour la protection des machines et des séquences de processus, des valeurs limites supérieures et inférieures (par exemple pour les vitesses) ne doivent pas être dépassées pendant le fonctionnement.

 

Solution :

La commande de sécurité MSI 400 comprend déjà les entrées pour le contrôle sûr des mouvements dans son module de base. Elle surveille les limites requises pour un fonctionnement sûr des impulsions des capteurs, par exemple pour les informations sur la vitesse, l'angle, la position et la direction.