Ligne de montage pour l'exemple de l’e-mobilité

Dans les lignes de montage, des blocs et des produits sont fabriqués par des séquences de montage successives. Selon les exigences, les systèmes utilisés vont des petites lignes partiellement automatisées aux lignes entièrement automatisées.
Dans le domaine de l’e-mobilité, le montage des cellules, modules et blocs de batteries est le plus souvent entièrement automatisé. Le « Track and Trace » des composants, les solutions de transport et de logistique pour l'approvisionnement en matériel des cellules d'assemblage et la sécurité des postes de travail influencent les exigences que les capteurs doivent remplir.

Nos composants garantissent le bon déroulement des processus et assurent la sécurité des machines. Les domaines d'application typiques sont la lecture de codes et l'identification pour la traçabilité, la détection d'objets pour l'automatisation et les sécurisations d'accès aux cellules d'assemblage.

[01] Lecture de codes pour la traçabilité des lots

Condition :
La commande et le lot doivent être détectés au début de la production des batteries et enregistrés pour la suite du traitement. Pour ce faire, les étapes de production et tous les composants importants doivent être identifiés au moyen d'un code à barres.

Solution :
Les lecteurs de codes mobiles conviennent à la détection des commandes et des lots. Les modèles sans fil tels que l'IT 1991i offrent une utilisation simple et conviviale. En fonction du concept de commande, ils sont connectés directement à un ordinateur ou, pour l'intégration via des interfaces usuelles de bus de terrain et Ethernet, à une unité modulaire de branchement MA 200i.

[02] Lecture de codes pour la traçabilité des cellules

Condition :
Le concept « Track and Trace » comprend également la traçabilité de chaque cellule de batterie individuelle qui se trouve dans le système de travail pour être traitée. En fonction du système employé, le code 1D ou 2D appliqué sur la cellule doit être détecté.

Solution :
Les lecteurs de codes DCR 200i et les caméras intelligentes LSIS 400i identifient de manière fiable les codes 1D et 2D. Les DCR 200i se caractérisent par leur forme compacte et une mise en service simple. Les LSIS 400i fonctionnent de manière très flexible. Si, par exemple, la distance de lecture change, le foyer et le champ de vision peuvent être adaptés en ligne à l'aide d'un navigateur.

[03] Sécurisation de l'accès aux systèmes de travail

Condition :
Les composants de la batterie sont déplacés d'une cellule d'assemblage robotisée à la suivante via le système de convoyage. L'accès aux entrées et sorties des cellules robotisées doit être sécurisé.

Solution :
Les barrages immatériels multifaisceaux de sécurité MLD 500 protègent l'accès aux lignes de convoyage. Des variantes avec et sans fonction d'inhibition sont disponibles en fonction des exigences, telles que la situation d'installation ou la taille de la marchandise transportée. La configuration s'effectue facilement par affectation des broches en conséquence. Avec la fonction d'inhibition intégrée, aucun appareil supplémentaire n'est nécessaire.

[04] Sécurisation d'accès avec des distances réduites

Condition :
L'intervention du personnel opérateur peut également s'avérer nécessaire sur les systèmes de travail automatiques. Étant donné que ces situations requièrent un accès facile, il convient d'utiliser des capteurs de sécurité optiques. Pour une structure de système la plus compacte possible, les capteurs doivent permettre des distances de sécurité courtes.

Solution :
Avec leur résolution de 14 mm, les barrières immatérielles de sécurité MLC 510 offrent les distances de sécurité les plus courtes possibles. De multiples options de montage et des longueurs du champ de protection allant jusqu'à 3 000 mm garantissent une intégration simple et sur mesure des appareils. Pour les exigences européennes, les appareils disposent d'une affectation des broches conforme au standard AIDA.

[05] Commande de transport de la ligne de convoyage

Condition :
Les installations de production de batteries sont enchaînées entre elles par un système de convoyage. Sur ce dernier, les produits sont acheminés directement ou dans des plateaux vers l'étape suivante du processus. Pour que les produits puissent être prélevés par le robot de préhension ou transférés à un AGV, la ligne de convoyage doit être contrôlée par l'intermédiaire de la détection des produits.

Solution :
Les cellules reflex sur réflecteur PRK 15 et PRK 25C à usage universel offrent des réserves de fonctionnement élevées pour une grande disponibilité des installations. Grâce à leur spot lumineux clair, ils peuvent être ajustés rapidement et facilement. Des fonctions supplémentaires, telles que la sortie d'avertissement et l'entrée d'activation, augmentent la sécurité des processus.

[06] Sécurisation et navigation des systèmes de transport sans conducteur (AGV)

Condition :
La trajectoire de l'AGV doit être sécurisée au moyen de capteurs de sécurité. Les champs de protection doivent être adaptés de manière flexible à la situation de conduite et de chargement. Si le principe de la navigation naturelle est utilisé, l'appareil doit fournir en même temps les données de mesure pour le logiciel de navigation.

Solution :
Les scanners laser de sécurité RSL 400 allient les techniques de sécurité et une sortie des valeurs mesurées de qualité dans un seul appareil. Ils disposent d'une zone de balayage de 270° et de 100 paires de champs commutables. L'AGV est ainsi sécurisé de manière optimale grâce à 2 scanners. Les données de mesure présentent une résolution angulaire élevée de 0,1° et une faible erreur de mesure.